Pensez à ajouter un masque premium (délai de confection 5 à 7 jours pour les masques)

Avis sur l'hôtel Riu, Las Americanas de Cancùn

Ce hôtel tout-inclus de Cancùn noté 5 étoiles mérite-t-il son status? Cancùn et sa zone hôtelière merite-t-elle tant de monde et tant de tourisme?

J'ai passé une semaine complète à l'automne de 2018 dans ce splendide hôtel à l'architecture d'inspiration néo-classique et coloniale. De l'isolation des murs, aux activités proposées en passant par l'ensemble de l'offre culinaire, et bien sûr le service, j'ai absolument tout testé (mise à part les danses alcoolisés dans l'eau, je ne fais pas ça). J'espère que vous pourrez prendre une décision avisée après avoir lu ce compte-rendu.

L'Architecture du palace

Se démarquant particulièrement de tous les autres hôtels de la zone par une architecture relativement respectueuse du passé architecturale des caraïbles, l'hôtel tire, selon moi son épingle du jeu.

Mosaïque dans la piscine sans fin, statues de représentation classique, balcons néoclassiques, magnifique hall aux lustres de christal, colonnes corinthiennes, les touches méditerranéennes ne manquent pas.

Rien de contemporain dans cette architecture contrairement à d'autres hôtels de l'endroit, mais rien de local non plus, car la zone hôtelière ne vibre pas de part son histoire coloniale, mais plutôt par son histoire précolombienne puisque vous mettrez les pieds en territoire Maya.

Chaque restaurant aura sa propre décoration où le goût ne sera pas toujours au rendez-vous comme dans le restaurant Krystal par exemple. Un restaurant qui nous rappelle les premiers jours des émissions télévisées de décoration, à grand coup d'auto-collant, de couleurs violettes et autres détails désuets.

Les activités du palace, est-ce un véritable 5 étoiles?

C'est selon moi un des points qui devrait déclasser l'hôtel de ses 5 étoiles. Vous aurez de quoi faire, il y a de quoi faire, mais vous pourriez très bien en faire le tour très rapidement.

Vos gentils organisateurs s'occuperont de vous amusez à grands coups de danses et autres activités permettant d'éliminer votre alcool. Si votre esprit est là pour profiter de cette corne d'abondance vous devriez trouver votre bonheur.

Il est par contre important de noter que malgré, l'accès aux jetskis, hobbycats, kayak et équipement de snorkling. On en a vite fait le tour.

Au rang des activités à faire, le hobbicat dans la baie et le snorkling pour partir à la recherche des espèces marines locales sont deux activités particulièrement plaisantes, qui vous mettront à l'abris des touristes de tout inclus, le temps de votre ballade et vous feront découvrir la faune locale.

À ce titre nous avons pu voir de nombreuses espèces de poissons et autres animaux : coraux, coquillages géants, calmars, raies, poissons colorés, poissons de sables et de roches aux couleurs resplendissantes. Nous avions fait du snorkling à hawaii, mais le devant de l'hôtel se défant très bien, au prix d'une chasse intelligente cependant, les poissons ne se laisseront pas voir facilement.

Le snorkling nous a permis de mettre le doigt sur une problématique écologique importante, la disparition des places à cause de la disparition des dunes lors de la construction des hôtels.

Les plages sont en fait maintenues avec des digues, des sacs de sables et des blocs de bétons pour empécher la fuite du sable dans la baie.

Les équipements sont vieillissants, voire peu propre (masques, tubas et gilets de sauvetage).

Enfin, si vous aviez envie d'accéder aux courts de tennis ou à d'autres équipements, sachez que tout n'est pas présent sur le site de l'hôtel.  En tant qu'hôte du Las Americanas vous avez accès à l'ensemble des hôtels de la chaîne Riu. Votre court de tennis est bien disponible, mais au prix d'un voyage en bus jusqu'à l'hôtel Riu le plus proche offrant ce service. Ce croisement des accès doit permettre un réhaussement de la note de l'hôtel. Un point qui nous nous a vallu de beaux moments d'irritations pendant notre séjour.

Par exemple, le court ne pouvait être réservé que depuis le "frontdesk" de l'hôtel ayant le terrain. On nous avait dit alors qu'il était disponible depuis notre hôtel. Une fois là-bas, les employés nous ont avisé qu'un tournoi avait lieu pour deux jours. Un aller-retour livrés à nous même dans la zone hotelière et une perte d'une demi-journée de temps.

La salle de sport est accessible en tout temps, idéale pour les moments de pluie. les équipements eux aussi ne sont pas toujours dernier cri.

Vous aurez enfin accès à un spa qui n'en a que le nom puisque les bains y sont absents, mais qui vous permettra de profiter de manucures et autres massages gratuits.

À noter que certaines chambres ont leur hot tube privé ce qui doit ajouter à votre voyage, en tout cas par mauvais temps ou quand vient le soir.

Restauration

Avec quelques 5 restaurants à la carte et plusieurs buffets et bars, l'hôtel las Americanas est parfaitement pourvu pour exciter vos papilles.

Petite parenthèse, je suis particulièrement adèpte de la bonne bouffe, sans être un expert, j'aime avoir des plats harmonieux, intéressants, bien agencés, bref, des plats réconfortants à la grande cuisine, je suis capable d'apprécier bien des choses mais aussi être critique.

En ce sens, je conseillerais à tous les visiteurs d'opter pour la cuisine des caraïbes et du Mexique, ainsi qu'au produits frais qui y ont trait.

Tacos, nachos, fruits exotiques, seviche, poissons, crustacés, etc. Cela va être un régal. En point d'orgue, la langouste des Caraïbes qui dépasse tous les homards dégustés à Montréal.

Dans ce cadre, le restaurant Grill, nous a fait revenir trois fois, notamment et principalement pour son plat de langouste.

Italien, français, japonais, n'ont par contre été les plaisirs que d'une seule soirée, à chaque fois de petits manques en termes d'exécution ou d'ambiance, nous ont remis sur la route des cévichés et du Mexique.

J'aurais d'ailleurs les mêmes commentaires sur le buffet principal, dès qu'on sort de la cuisine mexicaine, le niveau baisse d'un ton. Difficile de manger un macaron lorsqu'on a goûté à ceux de Ladurée, ou à ceux des meilleurs patissiers montréalais. Difficile d'apprécier votre burger, quand le ceviche est à tomber par terre.

Le vin était somme toute correct, une maigre sélection qui pour un amateur sera jugé, trop réduite et bien trop médiocre. Pour ce que nous avions dans l'assiette, pour un tout inclus, pour le cadre et la qualité du service, la fadeur du vin était un détail dans cette atmosphère des plus agréables.

Spectacle et tranquilité

Bien que le Las Americanas soit un 5 étoiles, la tranquilité n'est pas au rendez-vous. Les gentils animateurs ont toujours un son désagréable à mettre en fond sonore, une danse à faire danser, un concours à partir, une invitation pour un spectable, si ce n'est de mauvais goût, des plus kitsch ou quétaine.

L'isolation des chambres n'est pas non plus au rendez-vous, ce qui rend l'atmosphère pesante. Imaginez tout ce monde, disposant d'alcool gratuit et fêtant jusqu'au plus tard de la nuit, rentrer à 3 heures du matin faisant remonter leurs frustrations, leurs tensions, leur mal de vivre.

Un point des plus désagréables.

Cependant, vous trouverez quelques havres de paix, en vous éloignant des zones bruillantes, en prenant un catamaran pour vous éloigner de la zone hôtelière ou en prenant un verre au bar art déco, sur un air de panio à queue.

L'hôtel ne sait pas vraiment sur quel pied dansé, son architecture, son service au bar et restaurant, nous invite à la distinction, alors que les piscines bruillantes et dansantes ainsi que son public nous plonge dans un monde plus médiocre.

J'en ai fais fi et me suis régalé.

Pourboire et personnel : Faut-il donner du pourboire dans un tout-inclus?

En interrogeant le responsable de notre voyage, j'ai pu collecté des informations particulièrement intéressantes sur l'organisation du travail au sein de l'hôtel. Je ne ferai pas encore d'extrapolation sur la structure sociale de Cacùn et de la côte hôtelière, mais c'est un retour néanmoins intéressant.

J'avais pu remarquer, que la majeure part du personnel s'occupant de nous n'était pas latine au sens le plus commun du terme, mais d'allure plus indigène. En d'autres termes les gens du personnel me laissaient penser qu'ils étaient peu métissés, voire autochtones.

Notre hôte me l'a parfaitement confirmé. Le petit personnel vient pour la majeure part de la Péninsule du Yucatan, faisant que vous serez servi, la plupart du temps part des Mayas. Une autre part vient de province pauvres du Mexique, ou plutôt sont originaires, s'étant installé à Cancùn pour le travail offert par l'industrie touristique.

Dès que l'on monte en grade, les autochtones semblent bien plus absents, bien que notre responsable de voyage avait atteint une situation qui semble respectable, grâce à son entregent et la qualité impécable de son anglais. Un employé modèle de parents venant d'autres provinces mais installés à Cancùn depuis plus de 20 ans, donnant ainsi à leur enfant quelques clefs pour accéder à un certain ascenseur social.

Ceci étant dit, un autre employé nous glissait quelques mots sur son rythme de travail. Un jour de repos par semaine et de 10 h à 4 h du matin, sans véritablement d'arrêt. Lui, en première ligne, n'est pas le moins bien loti, profitant de tips réguliers en monnaie américaine.

Dans ce cadre, je ne pourrais que conseiller de prendre 10 % du coût de votre voyage et de le redistribuer aux personnes s'occupant de vous pendant votre séjour. Serveurs, femmes de ménage etc. se méritent bien un dollar pour un verre et quelques piastres pour votre repas.

Je conviens que cela encourage l'employeur à ne pas améliorer les conditions de travail, mais cela vous permet de donner directement de l'argent à une famille de là-bas et améliorer leur sort, comme cet employé de deuxième génération, d'une mère s'étant installé à Cancùn pour être femme de ménage, il encadre aujourd'hui les touristes dans leur séjour et accède à un emploi de gestion et conseil.

Souvernirs et Cadeaux de Cancùn

C'est un point qui nous déçoit régulièrement, l'absence d'originalité et de réflexion autour des enfants.

Dans un premier temps les souvenirs sont contrôlé par un ou deux producteurs redistribuant leur item à l'ensemble des magasins.

Ce qui fait qu'on retrouve la même chose, partout.

En suivant, alors que nous sommes à Cancùn, dans les Caraïbes et dans un espace historique Maya, vous n'aurait pas grand chose sur la piraterie et peu de choses sur les Maya que ce soient sur les anciens ou les contemporains.

Quelques pyramides, peut-être une marque étampée "fair trade" et un ou deux colliers, le tour sera trop vite fait.

Pas de figurine guerrière, de poupée traditionnelle, d'habits, de costumes anciens ou contemporains.

Le Mexique, tel qu'on se le figure, dans l'imaginaire est très loin de ce qu'est le Yucatan, pourtant, vous aurez nombre de souvenirs estampillés MEXICO, la fête des morts, l'équipe de Football, et les items rappelant le Nord du pays seront légions.

On retrouvera bien sûr de nombreuses tasses, verres, mugs et t-shirts souvenirs de Cancùn, reprenant les éléments graphiques de la fête des morts, du Mexique, du tourisme balnéaire et de l'imaginaire Maya.

Booking.com

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés